La minute technique #9

La dorure à la feuille d'or, quésako ?

La dorure à la feuille d'or est une technique de dorure utilisant de fines feuilles dont le métal est de l'or et qui peuvent s'appliquer sur tout type de matériaux. Cette technique est utilisée depuis l'antiquité afin de mettre en valeur les bâtiments. L'or est utilisé dans la dorure pour ses caractéristiques esthétiques mais aussi pour ses propriétés physiques. C'est un métal "ductile" c'est à dire qu'il peut être étiré et allongé sans se rompre. Il est de plus insensible à la corrosion et à l'oxydation, ce qui en fait un matériau de choix lors de son utilisation sur des surfaces exposées en extérieur comme les couvertures métalliques, qu'elles soient de plomb, de cuivre, de zinc, de fer blanc ou de tôle d'acier.

L'or utilisé dans la dorure est martelé afin d'obtenir de très fines feuilles qui sont ensuite mises à plat sur un support. Les feuilles sont attrapées à l’aide d’un pinceau appelé « palette » sur lequel elles s’accrochent par électricité statique. Les feuilles d'or sont ensuite posées sur la surface à dorer. En France la dorure utilisée sur métaux en extérieur est une dorure traditionnelle appelée "dorure à la mixtion". La surface à dorer est au préalable préparée à l'aide d'une mixtion. Celle-ci est composée d'huiles cuites et permet l'adhérence de la feuille d'or et la cohésion entre le traitement de protection du support et la feuille d'or. Les feuilles d'or sont alors posées sur la mixtion, appuyées, lissées, régularisées et matées avec une éponge imprégnée d'une solution gélatineuse.
Après restauration, les couvertures métalliques du dôme des Invalides ont été redorées de cette manière. Les surfaces ont été au préalable nettoyées et préparées afin d'en assurer leur protection puis furent recouvertes de 555 000 feuilles d'or. Chaque feuille fut posée dans les 24h suivant la pose de la mixtion.

Ici, vous pouvez voir un détail de la grande rosace centrale de la façade de l'église Saint-Augustin de Paris fraichement restaurée et recouverte de 12 000 feuilles d'or.

Nous avons filmé la repose par grue, au sommet de l'édifice, des sculptures les plus abimées, refaites en atelier. Un impressionnant tour de force à visionner ci-dessous :

Posted on 14 juin 2018 in Actualités, Chantiers

Share the Story

Back to Top